FUTEAU

  • Eglise

Nom de la commune : FUTEAU

Présentation :

            Le patronyme FUTEAU est dérivé selon certains auteurs, du Latin  fagus et du Français ancien  Fouteau : le hêtre.

La commune située dans la vallée de La Biesme, au milieu de la forêt d’Argonne, à 180m d’altitude s’étend dans une clairière de 173ha (1.73 km²), avec une densité de 98,2 habitants par km².

Les Ruisseaux de la Gorge de Châtrices et de la Gorge de Verrières sont les principaux cours d’eau qui traversent la commune.

Futeau et ses hameaux, Bellefontaine, Courupt et la Contrôlerie ont pour origine au XVIème siècle, une verrerie autour de laquelle s’installèrent les maisons des gentilshommes verriers et celles, plus modestes, des ouvriers roturiers. Elles étaient dépendantes de la paroisse de Clermont, sauf Courupt qui était une annexe de Beaulieu.

La verrerie de Futeau ayant rapidement disparu, les gentilshommes verriers quittèrent le lieu, mais la majorité de la population, bûcherons, ouvriers, brioleurs (muletiers), charreliers, qui resta sur place, vécut dans la misère et sans église

En 1745, ils se cotisèrent pour ajouter à leur usage une nef latérale à la chapelle de Bellefontaine, dont l’accès était pourtant peu commode pendant la mauvaise saison (la route actuelle ne date que de 1850). Et cette chapelle faillit s’écrouler en 1788.

La Révolution, (le Concordat de 1802) ayant fait de Futeau une commune à part entière, une des premières revendications des  habitants fut la construction d’une église. En attendant, une chapelle fut aménagée dans une grange. Une expédition de la Garde Nationale de la Commune réquisitionnant en 1792, le mobilier de la chapelle de Bellefontaine, qui fut confisqué ou détruit pendant la Terreur par un commissaire du gouvernement.

Malgré la nomination de plusieurs curés au début de XIXème siècle, aucun ne résida sur place jusqu’à l’arrivée de l’abbé Aubry en 1848.

Ses efforts et ceux des 1200 habitants de l’époque permirent l’édification de l’église  en 1860 après la construction de l’école et du presbytère.

La configuration atypique du village avec son ensemble “mairie – église – presbytère” complètement décentré s’explique par cette curieuse histoire d’un village n’ayant connu d’existence administrative que très tardivement.

Autre singularité, issue de cette reconnaissance tardive, le village situé au milieu de la forêt, n’ayant vécu que par elle pendant des siècles, n’en possède pas un arpent…, pas même un baliveau !

 Population : 170 habitants

Dénomination : Futasiens, Futasiennes (Les sauvages)

Superficie : 170ha (1.73km2)

Altitude : 180m

Maire : Michel FOSSE

Adjoints : Marie-Andrée KEMPA, Marc BEDOUELLE

Conseillers municipaux : Nathalie BOZEC, Isabelle HUGUIN, Jean_Pierre MENUT, Eric FRANCOIS, Cédric RUBIS, Loïc PIVIDORI

Adresse postale de la mairie : 59 Grande Rue  55120 FUTEAU

Téléphone : 03 29 88 27 06

Permanences : lundi de 14h00 à 19h00

Courriel : mairiefuteau@orange.fr